Santé

Ouistiti – une bonne dose de rire, s'il vous plaît

Le rire franc: il est très contagieux et néanmoins excellent pour la santé. Le conseil santé explique ce qui se passe dans notre corps lorsque les coins de notre bouche remontent et comment cela influe sur notre bien-être.

Cheeeese – Eine Dosis Lachen bitte
Plus d'articles sur le sujet:
Categorie:
auteur:
SWICA Organisation de santé

Lorsqu’une situation est particulièrement drôle ou divertissante, nous réagissons par un rire. C’est un signe de sympathie qui renforce le sentiment de communauté, mais cette forme de communication fondamentale nous permet aussi d’éviter les conflits sociaux ou de nous protéger spontanément de nos états d’angoisse. Le rire est surtout une belle chose et – si l’on en croit le dicton – également la meilleure des médecines. Mais est-ce vraiment le cas?


Une réduction du stress

Lorsqu’on est dépassé par les événements, il est bon de rire, car cela engendre la sécrétion des hormones du bonheur et un ralentissement de ceux du stress, le cortisol et la dopamine. Selon des études, l’adrénaline peut même être réduite jusqu’à 70 %, et il a été constaté la présence d’un taux plus élevé de la glycoprotéine interféron γ dans le sang. Par ailleurs, le rire stimule le système immunitaire et a un effet antiviral.


Une manipulation positive du cerveau

La bouche et le cerveau s’influencent l’un l’autre, en effet, si nous sommes heureux, le cerveau envoie des signaux à la bouche et nous sourions, mais cette réaction fonctionne aussi dans l’autre sens. Lorsque nous rions, le cerveau est informé que nous sommes heureux, même si nous ne nous sentons pas très bien. Le faire sur une longue période peut toutefois être mauvais pour la santé, car, comme pour tout, le rire peut être pesant s’il est forcé. Mais lorsque nous voulons sourire délibérément pour nous sentir mieux, les coins de notre bouche remontent inconsciemment.


Une diminution des problèmes cardiaques

Celui qui rit vit plus longtemps, c’est la conclusion à laquelle arrivent diverses études. Ainsi, le risque d’infarctus se réduit de moitié chez les personnes qui rient beaucoup par rapport à celles qui font constamment une tête d’enterrement. En effet, lorsqu’on rit de bon cœur, les vaisseaux sanguins se dilatent de 30 à 50 %: plus le flux sanguin est bon et les vaisseaux sanguins flexibles, plus faible est la probabilité d’apparition d’une artériosclérose pouvant engendrer des affections cardiovasculaires.


Un pur entraînement musculaire

Lorsqu’on rit, le corps stimule les muscles: de la tête aux pieds, quelque 300 muscles différents participent à cette activité hilarante. Le zygomatique, le muscle du rire, active à lui seul 17 muscles du visage, dont ceux du sac lacrymal, qui font pleurer nos yeux. 80 autres muscles sont sollicités dans l’abdomen et le diaphragme, ainsi, lors d’un accès de rire, les muscles abdominaux expulsent l’air inspiré à une vitesse de 100 kilomètres à l’heure. Un rire constant peut même donner des courbatures et a le même effet sur la forme physique qu’un entraînement de 30 minutes.

On peut donc rire sans mauvaise conscience d’avoir sauté un entraînement. Ceci dit, le fait de rire tous les jours est un véritable bienfait pour le corps. Et comme le savait déjà le célébrissime comique Charlie Chaplin: «Une journée sans rire est une journée perdue.»

Add comment

Formulaire de recherche

Facebook

Similaire articles

Les adeptes de la marche pieds nus ne...
Après une longue journée de travail ou...
Après leur grossesse, de nombreuses...
  •  
  • 1 de 13

Recommandation de livre

Ein erhöhter Cholesterinspiegel gilt als Mitverursacher von Gefässerkrankungen...
auteur: Dr. Andrea Flemmer ISBN / EAN: 978-3-89993-886-9
0