Santé

Open air – attention à l’abus d’alcool

La saison des festivals approche à grands pas. Quel plaisir de renouer avec les concerts à ciel ouvert! Pour les fans de musique, c’est l’occasion de s’accorder un moment de détente. Pour d’autres de se lâcher sur l’alcool. Quand le thermomètre

Alkoholhaltige Erfrischung mit Tücken
Plus d'articles sur le sujet:
Categorie:
auteur:
SWICA Organisation de santé

grimpe, il faut lever le pied sur les boissons alcoolisées. Ce conseil santé rappelle les quelques précautions essentielles.


Après deux années de pandémie, les amateurs de festival n’ont qu’une hâte, c’est de rattraper le temps perdu. Les open air de Gampel, Gurten ou Sittertobel, pour ne citer qu’eux, rassemblent un public venu nombreux pour profiter d’une programmation variée, mais aussi de l’ambiance, de la restauration et de l’esprit bon enfant qui y règne. Mais tous les festivaliers n’y font pas que le plein de bonne musique, certains y font une consommation excessive d’alcool.


Chaleur et alcool ne font pas bon ménage

Quand le thermomètre grimpe, les vaisseaux sanguins se dilatent. C’est un moyen pour le corps de mieux évacuer la chaleur et de se rafraîchir. L’alcool a lui aussi un effet vasodilatateur. Sous l’action de la chaleur, ces effets sont décuplés, ce qui peut provoquer malaises et épuisement soudain. Dans des cas extrêmes, la dilatation des vaisseaux peut engendrer des problèmes circulatoires et, chez certaines personnes, une perte de connaissance.

Pour se refroidir quand il fait chaud, le corps évacue de l’eau via la transpiration. Conséquence: on se déshydrate. Les boissons alcoolisées ne font qu’accentuer le phénomène. Boire de l’alcool quand le thermomètre s’emballe accélère la déshydratation de l’organisme. Ne reste alors dans le corps que l’alcool qui, en quantité concentrée, agit plus rapidement et plus fortement. Les glandes sudoripares travaillent alors à plein régime, contrairement au foie. Cet organe purificateur élimine en principe de 0,1 à 0,15 pour mille par heure, quelle que soit la température externe.


Trinquer malgré la chaleur

Par forte chaleur, il faut veiller à ne pas faire d’efforts excessifs ni à se surmener. Pendant un festival, qui nous fait vivre toutes sortes de sensations, il est d’autant plus important de boire de l’eau en quantité suffisante. D’après les recommandations de la Société Suisse de Nutrition (SSN), une personne adulte devrait boire en moyenne 2,5 litres par jour.

Les boissons alcoolisées n’entrent pas en compte dans ces recommandations. Pour ménager son système circulatoire, il ne faut pas abuser des boissons alcoolisées, qui contrairement à ce que l’on pense parfois, n’étanchent pas la soif. Si vous vous laissez toutefois tenter par un verre (ou un gobelet, contexte oblige), prenez le temps de l’apprécier.

Qu’elles soient avec ou sans alcool, les boissons fraîches sont bienvenues sous une chaleur accablante. Mais attention! La sensation de fraîcheur n’est que de courte durée. L’organisme doit en effet tout d’abord porter les liquides ingurgités à la température du corps, ce qui sollicite beaucoup d’énergie. Les boissons tièdes sont donc plus appropriées pour se rafraîchir!


Sous un soleil de plomb

Le système circulatoire n’est pas le seul à trouver des avantages dans une consommation modérée d’alcool. La peau, les yeux et le cerveau sont tout autant reconnaissants, car plus l’alcoolémie augmente, plus on a tendance à oublier de protéger sa peau et ses yeux. Rares sont les espaces ombragés sur les terrains de festival. Il est donc recommandé de porter des lunettes de soleil avec une protection UV et de s’enduire régulièrement de crème solaire à indice de protection élevé.

Il ne faut pas oublier non plus de se couvrir la tête. Sans équipement adapté, on risque d’attraper une insolation. Celle-ci se manifeste par des maux de tête, des nausées accompagnées de vomissements ou encore de la fièvre. Une exposition prolongée au soleil peut également se traduire par des pertes de connaissance et des convulsions. Le port d’une casquette ou de tout autre type de couvre-chef permettra d’éviter ces désagréments.

En suivant ces quelques conseils, vous profiterez de moments inoubliables sur les festivals. Que la fête commence!

Add comment

Formulaire de recherche

Facebook

Similaire articles

Le rire franc: il est très contagieux...
Les adeptes de la marche pieds nus ne...
Après une longue journée de travail ou...
  •  
  • 1 de 54

Recommandation de livre

Im Buch «Neustart für die Nieren» von Dr. Andrea Flemmer erhalten Sie wertvolle...
auteur: Dr. Andrea Flemmer ISBN / EAN: 978-3-7423-1270-9
0