santé

Respirer correctement et profondément détend et permet de faire le plein d’énergie

La respiration fait partie des fonctions que notre corps exécute en temps normal automatiquement. Nous n’en prenons guère conscience au quotidien, voire pas du tout. Et pourtant, nous devrions lui accorder un peu plus d’attention… Explications.

Richtiges (Durch-)Atmen entspannt und macht fit
Plus d'articles sur le sujet:
Categorie:
auteur:
SWICA Gesundheitsorganisation

Chaque jour, nous inspirons en moyenne 12 000 litres d’air. La plupart du temps, cette action est inconsciente. Selon l’activité physique, la quantité d’oxygène dont notre organisme a besoin varie considérablement, de même que notre fréquence respiratoire. Selon la Ligue pulmonaire suisse, nous consommons pendant notre sommeil près de 280 litres d’oxygène par heure. Cette consommation passe à 3600 litres par heure lorsque nous faisons un jogging.
 

Une respiration insuffisante s’accompagne d’une baisse d’énergie
C’est surtout pendant une activité sportive que nous prenons conscience de notre respiration: après une heure de jogging en forêt, il n’est pas rare que nous soyons essoufflés, ce qui oblige nos poumons à accroître le volume d’air inspiré. Au travail et dans le quotidien aussi, nous devrions nous attarder un peu plus sur l’inspiration. La plupart du temps, seule la partie supérieure de notre torse (poitrine) se soulève. Notre respiration est d’une amplitude modérée, ce qui peut être dû au stress, à des peurs ou des tensions. Une mauvaise respiration peut entraîner des contractures dans la partie supérieure du corps, de la fatigue, des maux de tête ou des difficultés de concentration.
 

Comment bien respirer?
Tout d’abord, il est essentiel de mobiliser tout l’appareil respiratoire, à savoir non seulement les poumons, mais aussi le ventre et le diaphragme. On commence par inspirer profondément, dans l’idéal par le nez afin de gonfler de façon égale le ventre et la poitrine. Cette opération nécessite au moins 4 secondes selon la Ligue pulmonaire. Puis on expire. Là aussi, il faut compter au moins 4 secondes, et même plus si possible. Selon les besoins, on répétera l’opération quatre à cinq fois en expirant alternativement par le nez, la bouche bien ouverte ou les lèvres à peine entrouvertes (pour produire le bourdonnement d’une abeille). L’expiration lente jusque dans le bas de la région ventrale et les vibrations produites par les lèvres permettent de se détendre, procurent du bien-être et libèrent le corps des tensions.
 

Détente et bien-être
Savez-vous que SWICA vous soutient dans votre quête de relaxation et de bien-être en contribuant aux frais des mesures de prévention à hauteur de 600 francs dans le cadre des assurances complémentaires COMPLETA PRAEVENTA et OPTIMA? Plus d’informations sous: www.swica.ch/fr/kampagnen/bien-etre/relaxation

Add comment

Formulaire de recherche

Facebook

Similaire articles

Grâce au partenariat qui lie...
Travail, temps libre, formation,...
Encore quelques minutes pour terminer...
  •  
  • 1 de 17

Recommandation de livre

Im Buch «Neustart für die Nieren» von Dr. Andrea Flemmer erhalten Sie wertvolle...
auteur: Dr. Andrea Flemmer ISBN / EAN: 978-3-7423-1270-9
0